« Home | défiscaliser en investissant dans les monuments H... » | Immobilier Borloo Populaire : Déduire des ses impô... » | Newsletter, Nos partenaires »

Credit d'impot en changeant de chaudière

Les performances des chaudières se sont considérablement améliorées depuis vingt ans.
Des technologies avancées (basse température, condensation) offrent d'excellentes prestations du point de vue des rendements, du confort et de la réduction des pollutions.

Enfin, des credit d'impots de 15% à 40 % sont possible suivant le type de chaudière
installée et le selon le logement.


Crédit d'impots sur les chaudières basse températurecredit impot chaudiere basse temperature


• En fonctionnant à température plus basse, elles apportent plus d'économies et une ambiance thermique plus agréable.

• Par rapport à une chaudière moderne standard, elles permettent de réaliser des gains de consommation de l'ordre de 12 à 15 %.

• Si elles alimentent un plancher chauffant basse température ou des radiateurs «chaleur douce», ces chaudières procurent une sensation de confort particulièrement agréable. Elles s'adaptent à des émetteurs existants s'ils sont surdimensionnés, ce qui est fréquent.

Sur ce type de chaudière le crédits d'impot est de 15% de la valeur d'acquisition de la chaudière.Celle-ci devant être installé par un professionnel.

Crédit d'impots sur les chaudières à consensation

credit impot chaudiere condensation

• En condensant la vapeur d'eau des gaz de combustion, elles récupèrent de l'énergie. D'où une notable économie de combustible, moins de gaz carbonique et moins d'oxydes d'azote produits.
• Il est nécessaire, pour leur installation, de prévoir le raccordement de l'évacuation des produits de condensation au réseau d'eaux usées,
• Elles améliorent de 15 à 20% les résultats des chaudières standard modernes, Encore peu installées en France, elles représentent une part importante des matériels posés en 2001 au Pays-Bas (83 %) ou en Allemagne (33 %).

Pour les chaudières à consensation, le taux du crédit d'impôts est fixé à 25 %. Ce taux est porté à 40 % à la double condition que ces chaudières soient installées dans un logement achevé avant le 1/1/1977 et que leurs installations soient réalisées au plus tard le 31 décembre de la 2 ème année qui suit celle de l'acquisition du logement.

Le crédit d'impôts est de 25% pour les dépenses payées entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2009. À titre d'exemple, les dépenses payées en 2005 devront être déclarées lors de la déclaration de revenus pour 2005. C'est donc en 2006 qu'il faudra déclarer ces dépenses.

Le crédits d'impôt sera de 40% pour les dépenses payées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2009. À titre d'exemple, les dépenses payées en 2006 devront être déclarées lors de la déclaration de revenus pour 2006. C'est donc en 2007 qu'il faudra déclarer ces dépenses.

Petites annonces gratuites

  • Télécharger votre guide gratuit de l'investissement boursier
  • REDUCTIONS IMPOT