Un crédit d’impôt sur les Economie d’Energie à quel taux ??

Economiser l’énergie avec le credit d’impot


Un crédit d’impot de 25% pour l’acquisition d’équipements de raccordement aux réseaux de chaleur alimentésmajoritairement par des énergies renouvelables ou par une installation de cogénération.
Un crédit d’impot de 25% ou 40% selon le logement pour l’acquisition de chaudières à condensation,de matériaux d’isolation thermique et d’appareils de régulation de chauffage.
Un crédit d’impot de 40% pour l’acquisition d’appareils de chauffage au bois (ou autre biomasse)et de pompes à chaleur géothermiques ou air/eau, ainsi que sur les intérêts d’empruntpendant les sept premières annuités pour l’acquisition d’une résidence principale neuvedont la performance énergétique correspond à la norme “bâtiment basse consommationénergétique 2005”.

À noter : pour les équipements de chauffage à biomasse et les pompes à chaleur géothermiques ou air/eau, le crédit d’impôt sur les dépenses payées à compter du 1er janvier 2010 ne sera plus de 40 % mais de 25 % (excepté pour les logements achevés avant le 1er janvier 1977 et dont les dépenses sont réalisées au plus tard le 31 décembre de la deuxième année suivant celle de leur acquisition, pour lesquelles le taux sera maintenu à 40 %).

Un crédit d’impot de 50% pour l’acquisition d’équipements de production de chaleur et d’électricité utilisant une énergie renouvelable (à l’exception des équipements de chauffage au bois et des pompes à chaleur), ainsi que pour les frais engagés pour la réalisation d’undiagnostic de performance énergétique, en dehors des cas où la réglementation le rendobligatoire, et seulement une fois tous les cinq ans.

Utiliser les énergies renouvelables pour bénéficier d’un crédit d’impôt

Credit d’impot de 50% Pour produire de l’électricité : Les panneaux photovoltaïques transforment la lumière du soleil en électricité.
Les éoliennes utilisent le vent pour produire de l’électricité. Les centrales hydrauliques génèrent de l’électricité grâce à la force de l’eau.

Credit d’impot de 50% Pour produire de la chaleur :Un chauffe-eau solaire individuel (CESI) couvre de 50 à 70% de vos besoinsd’eau chaude sanitaire. Un système solaire combiné (SSC) produit une partie de l’eau chaude sanitaire et chauffela maison avec une énergie d’appoint.
Credit d’impot de 40% Pour produire de la chaleur : Les appareils utilisant le bois (poêles, inserts, cuisinières, chaudières) chauffent et parfois même produisent de l’eau chaude. Les pompes à chaleur récupèrent la chaleur contenue dans le sol (géothermie), l’air ou l’eau pour la restituer à la maison.

Credit d’impot de 25% pour raccorder son logement à un réseau de chaleur À condition que le réseau soit alimenté majoritairement par des énergies renouvelables, ou associé à une installation de chauffage performante utilisant la technique de la cogénération.

  • Télécharger votre guide gratuit de l'investissement boursier
  • le credit d'impot sur les chaudieres basse température disparait en 2010

    Le Crédit d'impots sur les chaudières basse température en 2010 c'est finit

    credit impot chaudiere basse temperature disparait en 2010




    Pour rappel, il s'agit des chaudière répondant aux critères suivant :

    • Fonctionnement à une température plus basse que les chaudières standard

    • Par rapport à une chaudière moderne standard, elles permettent de réaliser des gains de consommation de l'ordre de 12 à 15 %.

    Sur ce type de chaudière le crédits d'impot était de 15% en 2009 de la valeur d'acquisition de la chaudière.Celle-ci devant être installé par un professionnel.

    En 2010, ce credit d'impot disparait. Seul les chaudières à condensation continue de bénéficier du crédit d'impôt de 2010 sur les revenus 2009.

  • Télécharger votre guide gratuit de l'investissement boursier
  • Crédit d’impôt sur L’Isolation écologique (isolation coton)

    Crédit impôt sur isolation écologique coton
    Pose d'une isolation du type Isocoton
    Vous pouvez disposer d’un crédit d’impot en 2010 (revenu 2009) sur l’isolation thermique de votre logement si vous utilisez une isolation écologique du type isolation coton.

    En effet, sur la pose d’une isolation coton (isocoton) , non seulement vous pouvez bénéficier d’une Tva à 5,5%, mais vous pouvez aussi avoir un crédit d’impôt en 2010 de 25% des dépenses engagés à la fois sur les matériaux écologiques utilisé sur l’isolation coton mais ce crédit d’impôt pourra aussi être appliqué sur les dépense de main d’œuvre dans le cas où vous réalisez l’isolation thermique de cloison opaque. Ce qui peut être le cas sur des travaux d’isolations de combles perdus.

    Enfin, il est possible de porter ce crédit d’impot à 40% du montant des travaux d’isolation écologique coton (isocoton) a la double condition que cette isolation écologique soit réalisé avant le 31 décembre de la seconde année suivant l'acquisition du logement et si le logement a été terminé avant le 1er janvier 1977 .vous bénéficierez du crédit d'impôt en 2010 (revenu 2009) sur l’Isolation écologique (coton par exemple) uniquement si les 2 conditions sont remplis

    Il peut donc être très avantageux d’opter pour une isolation thermique écologique, comme l’isolation Coton, ne serait ce que pour pouvoir bénéficier en 2010 du crédit d’impôt attribuer a ces travaux d'isolation particulier.

  • Télécharger votre guide gratuit de l'investissement boursier